Sécuriser un jardin pour mon chat

Les chats sont des animaux de compagnie qui ont su garder une grande part d’indépendance au cours de cette longue histoire qui les a liés à l’homme. Leur caractère de conquérants et d’explorateurs les pousse à arpenter les terres qui constituent leur foyer et à toujours tenter de repousser les limites de leur territoire. Aussi, un chat domestique sera toujours plus heureux en ayant accès à l’extérieur qu’en étant cantonné à l’intérieur de la maison ou de l’appartement. Aussi, les propriétaires de chats qui ont la chance de posséder un jardin ou du terrain autour de leur foyer seront naturellement amenés, dans l’intérêt de leur animal, à laisser celui-ci sortir pour se dégourdir les pattes.

Cependant, permettre à son chat d’accéder au jardin n’est pas dénué de danger. Risque d’intoxication, problèmes de fugues ou encore accidents de type étranglement ou noyade : les raisons de vouloir confiner son chat en intérieur ne manquent pas ! Et pourtant, la surprotection n’est pas non plus la bonne solution pour le bien-être de son chat. Pour limiter les risques et permettre à son animal de pouvoir gambader dehors, on vous propose aujourd’hui un point sur comment sécuriser un jardin pour son chat.

Sécuriser son jardin pour éviter les fugues

La plus grande des angoisses quand il s’agit de laisser sortir son chat dans son jardin, c’est sans aucun doute celle de ne pas le voir rentrer à la maison après. En effet, les fugues de chats sont chose commune. Et en-dehors des limites du foyer, les périls sont légions pour nos chats. Ils peuvent se faire écraser sur la route, se noyer dans une piscine, se faire attaquer par d’autres animaux ou même se faire enlever (très fréquent chez les chats de race). Mais alors, comment sécuriser son jardin pour éviter les fugues de son chat ?

  • En installant une clôture.

Dérouler une clôture tout autour du périmètre de son jardin peut être une solution si on souhaite éviter les fugues de son chat. Le grillage de la clôture représente ainsi un obstacle qui, s’il est bien mis en place, peut être infranchissable pour un chat. Toutefois, il convient de vraiment bien poser la clôture, car les chats sont des animaux intelligents et retords et bien souvent, ils arriveront à franchir cette barrière. Autre danger : l’étranglement. Attention à ne pas choisir un grillage aux mailles trop larges qui permettront au chat de passer la tête et de rester coincé.

  • Le collier GPS pour chat

Accessoire anti-fugue par excellence, le collier GPS pour chat permet non seulement de pouvoir retrouver son animal en quelques clics et de suivre ses déplacements en temps réels, mais aussi de pouvoir être averti dès lors qu’il franchit les limites du jardin. En effet, ces colliers connectés sont pilotables depuis une application smartphone où il est notamment possible de mettre en place une barrière virtuelle autour de son jardin. Si le chat s’en approche de trop près ou la franchie, alors l’utilisateur reçoit une alerte. Cet outil permet donc de résoudre les fugues mais aussi de les éviter.

Laisser sortir son chat en toute sécurité : gare à l’intoxication !

Une chose sur laquelle on peut directement agir pour protéger son chat quand il est dans le jardin, c’est la présence d’agents toxiques pouvant mettre sa vie en péril. Qu’ils soient d’origine naturelle ou chimique, certains éléments que l’on retrouve souvent dans les jardins peuvent se révéler être des poisons mortels pour nos petits félins et il convient donc de les écarter.

Les produits chimiques

Si on a l’habitude d’utiliser des produits désherbants ou des engrais pour embellir son jardin, il est plus que recommandé de les ranger après chaque utilisation dans un endroit fermé et inaccessible pour son chat. De même, les substances chimiques qui servent à l’éradication des nuisibles représentent elles aussi un danger mortel pour nos compagnons. Il conviendra donc de conserver les insecticides et les fongicides à l’écart. Aussi, si on ne peut se passer de l’utilisation de ces produits, on veillera néanmoins à ne pas laisser sortir son chat pendant 12 à 24 heures après chaque traitement du jardin.

Autres substances potentiellement mortelles : les produits d’entretien et les agents chimiques que l’on peut avoir dans son garage. Il faudra surtout penser à mettre en retrait l’antigel pour la voiture, car ce produit a une odeur qui peut attirer les animaux. Il faudra enfin penser aux produits raticide de type mort-aux-rats qui peuvent représenter un danger pour les chats, tout comme les cadavres de rongeurs qui en auront été victimes.

Les poisons naturels

En plus des produits chimiques toxiques que l’on peut trouver dans les jardins, certaines plantes peuvent également représenter un danger pour les chats. Bien sûr, le danger est ici à relativiser, car les chats sont des animaux très prudents. Les cas d’intoxications de chats par des plantes sont de fait assez rares. Toutefois, si l’on souhaite sécuriser son jardin au maximum pour son chat, il convient de connaitre quelles plantes peuvent représenter un danger afin de les mettre hors de portée de son animal (lorsque c’est possible !).

Le muguet et la belladone sont par exemple particulièrement toxiques et représentent un danger mortel pour nos animaux. Mais d’autres plantes à la toxicité plus légère seront également à écarter. Azalées, jacinthes, iris et Rhododendrons, tulipes ou encore jonquilles sont ainsi autant d’agents naturel toxiques dont il est préférable de protéger les chats.